Nous sommes le Lundi 20 Novembre 2017

Gagner de l’argent en recyclant


Vous pouvez tout (ou presque!) recycler : les téléphones hors d’usage, les cartouches d’encres vides, les vieilles chaussures …

Conseils et astuces !

1. Revendre son vieux téléphone portable
Combien ça rapporte ? Jusqu’à plus de 300 euros, selon le modèle et l’état du téléphone .
En mars 2009, l’AFOM (Association Française des Opérateurs mobiles) a estimé à plus de 58 millions le nombre de téléphones portables en service en France, avec un renouvellement tous les 18 mois environ.
De plus en plus de sites internet proposent de vous « racheter » vos modèles obsolètes, qu’ils fonctionnent ou pas, pour leur donner une seconde vie dans des pays en voie de développement, ou pour les recycler s’ils ne sont vraiment plus utilisables.

Comment ? Il suffit d’effectuer une recherche par marque sur les sites spécialisés dans le rachat de téléphones portables .
Un prix vous est proposé. S’il vous intéresse, vous n’avez plus qu’à adresser le téléphone à l’adresse indiquée et un chèque vous est retourné.
Seul hic : les frais d’envoi ne sont pas toujours pris en charge.
Vérifiez bien avant de vous décider pour un site, car le coût d’envoi du téléphone peut atténuer l’attractivité du prix proposé.

Les sites qui rachètent votre téléphone :
(avec indication du prix proposé pour un modèle iPhone 4 16 GB fonctionnel)
Love2recycle : 300 euros
Mobilorama : 295 euros
Recyclez-moi : 296,25 euros
Fonebank : 250 euros
Mister Reprise : 295 euros

2. Recycler les cartouches d’encre
Combien ça rapporte ? Entre 0,10 à 2,50 euros la cartouche
En France, 15 % des cartouches usagées sont revalorisées, les autres étant jetées à la poubelle.
La société « cartouche-vide » par exemple s’est lancée sur ce créneau et propose de rémunérer la récupération de cartouches jets d’encre vides.
Elles sont reprises entre 0,10 et 2,50 euros l’une sur les marques Canon, Hewlett Packard, Lexmark…. et sont ensuite traitées, re-manufacturées et revendues.

Les sites qui rachètent vos cartouches d’encre vides :
(avec indication du prix proposé par cartouche)
Cartouche-vide : Canon n° CL 511 à 1.50 €
eco-collecte : Canon CL-513 – Couleur à 1,70 €

3. Participer à un vide-grenier ou mettez en vente sur internet !
Combien ça rapporte ? Quelques dizaines d’euros, parfois bien plus en fonction de ce que vous vendrez…
De la garde-robe Petit Bateau aux romans que vous ne lirez plus, en passant par vos petits électroménagers qui vous embarrassent…
N’hésitez plus, vendez-les !
Comment ?
Les vides-greniers sont ouverts à tous les particuliers.
Vous pouvez vendre ce que vous voulez, ou presque (pas d’objets neufs), qui sort de votre maison.
Il suffit de vous inscrire auprès de l’organisateur (mairie, association…).
Pour vous faciliter la tâche, rendez-vous sur le site vide-greniers.org qui donne toutes les infos nécessaires.
A savoir : Comptez, pour pouvoir exposer, entre 3 et 7 euros le mètre en province et jusqu’à 20 euros en région parisienne.
Les sites de vente
Il suffit de s’inscrire et d’enregistrer ce que vous désirez vendre sur des sites comme www.priceminister, www.2xmoinscher.com, www.ebay.fr…
Un conseil : N’hésitez pas à vendre même des choses qui vous paraissent absurdes, comme les objets publicitaires.
Certains collectionneurs sont prêts à y mettre cher !
C’est le cas par exemple des anciens CD de kit Internet gratuits qui peuvent valoir une petite fortune : de 0,10 euro à 30 euros ! Les plus prisés restant les kits en bon état, et si possible sous cellophane.
Les sites sont nombreux mais pas toujours avantageux car des frais sont pris pour le dépôt des annonces et/ou lors de la vente une commission est demandée…
Un des rares site 100% gratuit et assez visité est o-puces.com
Concernant les mises en vente sur internet :
Vous pouvez déposer vos annonces sur un site et faire un copié/collé pour les déposer sur d’autres sites !
Plus vous déposez vos annonces sur des sites, plus vous pouvez espérer vendre car les internautes trouveront vos article grâce aux moteurs de recherche comme google !

4. La consigne pour les bouteilles en verre
Combien ça rapporte ? 0,10 à 0,30 euros la bouteille
En Alsace, la consigne a le vent en poupe avec l’installation d’automates intelligents dans 2 enseignes E.Leclerc à Colmar et Ribeauvillé.
A proximité de l’entrée des supermarchés , le consommateur dépose ses bouteilles consignables (7 % des bouteilles vendues en rayons) dans la machine, qui scanne leur poids, leur forme et leur couleur, puis les trie avant de les stocker.
L’automate délivre un ticket de remboursement de 10 à 30 centimes d’euros par bouteille, à utiliser directement en caisse des magasins E.Leclerc.
A savoir : Une fois collectées, les bouteilles sont envoyées au distributeur qui les lave et les remet en service.

6. Vieux vêtements : rapporter bottes et jeans usagés
Combien ça rapporte ? 10 euros en bon d’achat ou une remise de 20 %
Depuis octobre 2008, les magasins Bata lancent des opérations  » Recycler vos vieilles bottes ».
Il suffit de faire le tri dans votre dressing et de les rapporter en magasin pour obtenir un bon de réduction de 10 euros sur une paire neuve (immédiatement utilisable).
Le cuir et le caoutchouc seront recyclés en goudron, protège-cahier….
A savoir : Même idée pour les boutiques Celio, qui ont lancé leur première opération « Ramener vos vieux jeans » contre 20 % de remise. L’opération devrait sans doute être réitérée.

7. Recycler ses emballages : la Betty Box
Combien ça rapporte ? 0,03 à 0,50 euro le kilo
Et si vous étiez payé pour recycler vos déchets ? C’est le concept de la Betty Box, une machine conçue pour recevoir vos emballages recyclables.
Comment ça marche ? Créez un compte sur la machine avec vos coordonnées bancaires, puis glissez vos emballages.
L’automate pèse, trie grâce à des capteurs les différents plastiques, bouteilles en verres, canettes en alu… puis rémunère l’apporteur au poids.
A chaque passage, elle comptabilise vos déchets , et dès 15 euros, crédite votre compte.
Pour l’instant, il n’existe qu’un modèle qui fonctionne sur le parking d’un supermarché près d’Albi.
Mais la Betty Box devrait bientôt être aperçue dans tout l’Hexagone.
Renseignements sur le site
8. Recycler son sapin de
Noël
Combien ça rapporte ? 19 euros en bon d’achat
L’opération n’est pas nouvelle. Mais fonctionne toujours en périodes de fêtes .
Avec l’opération « Agir à la racine », Ikea a déjà proposé à ses clients de rapporter leur sapin Nordmann (acheté 20 euros en magasin), et ils recevaient en échange un bon d’achat de 19 euros. Le 1 euro restant était reversé à l’ONF (Office National des Forêts) pour la protection du patrimoine forestier français et l’instauration de programmes d’éducation autour de l’environnement.
Aujourd’hui, ce sont plus d’un million de sapins recyclés en 6 ans, et 1,25 million d’euros récoltés qui sont réinvestis dans 30 projets forestiers.

9. Recycler lunettes et prothèses auditives
Ne jetez pas vos vieilles lunettes ou prothèses auditives : il est possible de les rapporter gratuitement ou d’en faire don
Les lunettes reprises chez Optic 2000 :
Ne laissez plus vos anciennes paires de lunettes au fond d’un tiroir. Les opticiens Optic 2000 récupèrent les paires de lunettes usagées (avec ou sans verres), lunettes de vue ou solaires. Elles sont triées à Dijon auprès de l’association Jérémi puis envoyées au Burkina Faso dans le cadre d’une action humanitaire.

Les prothèses auditives récupérées
Ne les jetez pas ! M. Matthieu-Bloise les récupère, les remet en état en France et appareille plus de 100 personnes chaque année en Ukraine.
Pour un don, il vous suffit de l’expédier au 7 rue Jean Duhornay 76260 Eu. Tél : 02 35 86 13 25.

Article paru sur lien-sources

écrit par Florence Massin le 19/11/2009 et mis à jour le 24/02/2011 par Maëlle Boudet

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Consommation, Vie courante