Nous sommes le Lundi 20 Novembre 2017

La lune a-t-elle une influence sur la santé ?


La lune stimulerait la pousse des cheveux
Pour avoir des cheveux vigoureux et obtenir une repousse rapide (1,5 à 1,8 cm par mois), il faudrait les couper à la pleine lune et à la lune croissante.
Explication : La santé du cheveu dépend d’une bonne circulation sanguine dans le cuir chevelu, pour un meilleur apport en nutriments. Selon le Dr Henry Puget, auteur de Lune et santé : « De la même façon qu’elle crée les marées, la force d’attraction lunaire agit sur nos liquides internes, notamment le sang. Plus forte, la pleine lune fait augmenter par vasodilatation le calibre et le débit des vaisseaux capillaires. »

La lune joue-t-elle sur notre santé mentale ?
Selon une étude américaine de l’université de Nouvelle-Orléans en 1995, 81 % des professionnels de la santé mentale pensent que les cycles de la lune ont un effet sur les comportements humains. Certains hôpitaux psychiatriques adoptent même des protocoles de soins particuliers à l’arrivée de la pleine lune !
Mais ces convictions ne se fondent que sur l’expérience des équipes. Car aucune étude menée jusqu’à aujourd’hui n’a montré de corrélation entre la pleine lune et une plus grande agressivité, un plus grand nombre de suicides ou d’homicides.

La lune à l’origine d’insomnies ?
Les soirs de pleine lune , certaines personnes seraient plus nerveuses, auraient des difficultés à dormir, envie de faire toutes sortes d’activités physiques…
Explication : Des astrophysiciens du CERN, à Genève ont découvert en 1992 que la lune agissait sur les électrons et qu’ils évoluaient selon ses phases. Ainsi, la lune émet des rayonnements électromagnétiques différents en fonction du calendrier. Ces « micro-ondes » agiraient sur les électrons de nos cellules. Et en période de pleine lune, ce rayonnement pourrait avoir un effet électrique et… excitant.

La lune favoriserait les infections urinaires
40 % des femmes ont une cystite au moins une fois dans leur vie, causée très souvent par des colibacilles (Escherischia coli) présents naturellement dans l’organisme. A la pleine lune, ils prolifèreraient davantage et pourraient entraîner, s’il y a une baisse des défenses immunitaires, une inflammation de la vessie.
Explication : D’après le Dr Jeanne Rousseau, pharmacienne de laboratoire, les E.coli se développent plus facilement dans des urines alcalines. Or, en comparant analyses et cycles lunaires, la spécialiste a découvert que le pH urinaire diminuerait en nouvelle lune et lune décroissante mais augmenterait en pleine lune…

La lune agirait sur les rhumatismes
Douleurs articulaires , gênes et raideurs au lever, les maux liés à l’ arthrite pourraient augmenter avec la nouvelle lune ou la lune décroissante.
Explication : L’ arthrite est une inflammation qui peut avoir pour origine un excès d’acidité dans le liquide synovial. Selon les études du Dr Jeanne Rousseau, pharmacienne de laboratoire, les fluides de l’organisme deviendraient plus acides (diminution de leur pH) en période de nouvelle lune et lune décroissante.

La lune aurait un effet détox
Faire une journée de cure détox avec poisson grillé et fruits et légumes cuits pendant la pleine lune favoriserait une élimination rapide des toxines ingérées.
Explication : Selon le Dr Puget, auteur de Lune et santé, la pleine lune agirait sur les fluides corporels en provoquant, grâce à sa force d’attraction, des sortes de « micro-marées » intérieures. Cela entraînerait une meilleure circulation sanguine, génèrerait un drainage du foie et un meilleur fonctionnement des reins. Le corps fonctionnerait mieux et plus vite.

La lune n’influencerait pas les naissances
Toutes les études réalisées jusqu’à aujourd’hui se contredisent. Une étude américaine menée sur 500 000 naissances à New York a mis en avant un taux de naissance supérieur de 1% par rapport à la moyenne en période de pleine lune, mais une autre, menée sur 564 039 naissances entre 1997 et 2001, a démontré le contraire.
Le nombre d’accouchements semble rigoureusement identique quels que soient les jours étudiés : 321 les jours de pleine lune, 319 en lune ascendante, et 320 en nouvelle lune. Mais les recherches se poursuivent…

Article paru le 24/03/2009 à 01:00 – Florence Massin, journaliste santé – Validé par Henry Puget, sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Corps