Nous sommes le Dimanche 17 Decembre 2017

6 Janvier – Jour de l’Épiphanie

L’épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre la visite des mages à l’enfant Jésus .

Le terme Épiphanie vient du mot grec Epiphaneia qui signifie apparition ou avènement.

La visite des mages est célébrée à la date du 6 janvier, jour de l’Épiphanie. En France, toutefois, un indult papal décale cette fête au premier dimanche suivant le 1er janvier (donc le dimanche compris entre le 2 et le 8 janvier). Ce jour-là, dans plusieurs pays d’Europe, la tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de manger la galette des rois et « tirer les rois ».

Galette des Rois

En Espagne, ce sont les rois mages qui apportent des cadeaux aux enfants;

En Allemagne et en Alsace, à l’Épiphanie, il est de coutume que les enfants de la paroisse, menés par trois enfants vêtus du costume des Rois Mages et coiffés d’une couronne , aillent en cortège à travers les rues du village. De maison en maison, ils donnaient un petit spectacle rappelant l’adoration des Mages devant le Christ Nouveau-Né en proposant leur protection aux habitants en échange de nourriture, de friandises ou de quelques pièces (de nos jours, il est fréquent qu’ils collectent des fonds pour les œuvres de la paroisse). Si leur demande est satisfaite, ils inscrivent « *C+M+B+ » ainsi que le millésime (par exemple, 20*C+M+B+11 pour 2011) au dessus de la porte. Ces initiales peuvent être interprétées comme celles des Rois Mages (Caspar, Melchior & Balthasar), mais peuvent également être lues comme l’acrostiche de « Christus Mansionem Benedicat », « que Christ bénisse cette maison ».

Malheur à celui qui refuse de faire un geste ! Il est bruyamment envoyé au diable, à grands coups de crécelles.

Les Rois Mages

En général, un mage désigne à l’origine un prêtre perse ou mède (originaire de Babylone). Ils étaient réputés pour leur connaissance en astronomie et astrologie. Ce terme est à l’origine de la magie, du magicien et de ce qui est magique.

Dans la tradition iconographique, on a fait de Melchior le représentant de l’Europe, Gaspard celui de l’Asie et Balthazar celui de l’Afrique :

Gaspard, jeune aux traits asiatiques, offre l’encens.

Melchior, représenté comme un roi de Perse : l’or.

Balthazar, représenté comme le plus vieux avec la peau noire (en Allemagne surtout) : la myrrhe.

Les Rois Mages

« Le premier des Mages s’appelait Melchior, c’était un vieillard à cheveux blancs, à la longue barbe. Il offrit l’or au Seigneur comme à son roi, l’or signifiant la Royauté du Christ.

Le second, nommé Gaspard, jeune, sans barbe, rouge de couleur, offrit à Jésus, dans l’encens, l’hommage à sa Divinité.

Le troisième, au visage noir, portant toute sa barbe, s’appelait Balthazar ; la myrrhe qui était entre ses mains rappelait que le Fils devait mourir ». (Légende dorée, Jacques de Voragine) (La myrrhe est une résine odorante fournie par un arbre d’Arabie : le balsamier)

En Russie comme en Finlande, on raconte aussi que le père Noël serait ce quatrième roi mage qui offre des cadeaux aux enfants car, trop au nord de la planète pour voir l’étoile du Berger à l’époque, il n’aurait jamais atteint Bethléem.

Ces mystérieux personnages alimentèrent l’imaginaire qui enveloppe Noël .

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Idées reçues, Vie courante