Nous sommes le Dimanche 17 Decembre 2017

Dix solutions anticernes !


Eau de bleuet : contre les cernes colorés
L’ eau de bleuet a une petite action contre les cernes colorés.
Elle contient deux substances, la pectine et la polyine, toutes deux dotées de propriétés antiinflammatoires , astringentes et décongestionnantes .
– Où la trouver : en grande surface, parfumerie ou pharmacie.
Vous pouvez également la préparer vous-même (plongez une poignée de bleuet dans 25 cl d’eau bouillante, 10 minutes puis laissez refroidir).
– En pratique : une application par jour sur des compresse, le matin quelques minutes (son action est éphémère).
– Prix : de 3.80 € à 20 € le flacon de 200 ml suivant les marques.

Sachets de thé : contre les yeux « fatigués »
Appliquer régulièrement un sachet de thé sur ses paupières estompe en partie les cernes foncés et les signes de fatigue sur le contour des yeux.
Les antioxydants présents dans les feuilles de thé (polyphénol et epigallocatéchine gallate) favorisent la circulation sanguine, y compris au niveau des petits vaisseaux du visage.
– En pratique : placez des sachet utilisés au réfrigérateur 5 à10 minutes, puis appliquez-les sur vos yeux fermés (matin ou soir selon votre emploi du temps).
Attention, il faut le faire souvent, l’effet n’est que temporaire.

Concombre : il réveille le regard !
Le concombre contient des antioxydants comme la phénolique et la peroxydase qui favorisent la circulation sanguine.
Il contient aussi de la vitamine K qui accroît la fabrication des protéines et stimule la circulation… d’où un effet anticerne connu depuis toujours mais temporaire.
– En pratique : placez au réfrigérateur un concombre, 5 à 10 minutes. Coupez-en deux belles rondelles. Appliquez-les sur vos yeux fermés durant 10 minutes matin et/ou soir, selon votre emploi du temps et surtout, vos besoins.

Testez la gym antiyeux gonflés
Certains mouvements oculaires permettent d’activer au réveil, la microcirculation sanguine et lymphatique au niveau des yeux… qui ralentit durant la nuit.
Ils permettent de tonifier les contours des yeux congestionnés de bon matin et d’effacer les signes de fatigue .
– En pratique : avant de vous lever, faites rouler doucement vos yeux en dessinant de petits cercles dans un sens, puis dans l’autre.
Dessinez ensuite un 8 à l’horizontale, puis un 8 à la verticale. Tous les jours si besoin.

Patchs, crèmes, gels anticernes : inefficaces ?
Les patchs imbibés de principes actifs de même que les crèmes, gels … sont très souvent à base de plantes (camomille, bleuet, la caféine…) stimulantes ou décongestionnantes.
Selon les fabricants, ils auraient un rôle tenseur sur les tissus et atténueraient les cernes.
Le hic, c’est que d’après le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste et spécialiste du rajeunissement du regard, « ils sont tout à fait inefficaces ! ».
Traduction, s’ils ont une action, elle est temporaire.
– En pratique : les patchs se « collent » sur les cernes (temps indiqué par les fabricants).
Les crèmes et gels s’appliquent matin ou/et soir.
– Coût : de 10 € à 70 €.

Glaçons : ils effacent temporairement les cernes
La fraîcheur des glaçons permet de stimuler la circulation sanguine autour des yeux.
Résultat : les tissus sont décongestionnés… pour quelque temps tout du moins !
La méthode peut servir avant un dîner ou une cérémonie. « L’effet mécanique dure une quinzaine de minutes » précise le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste, spécialiste du rajeunissement du regard.
– En pratique : placez le glaçon dans un gant de toilette ou une compresse.
Pas de contact direct avec la peau, c’est trop agressif.
Appliquez une dizaine de minutes.

Peeling : la solution anticernes colorés
Le peeling , c’est idéal en cas de cernes foncés (hyperpigmentation de la peau).
La technique la plus utilisée et celle d’Amelan®.
Ses résultats sont très satisfaisants. « La tâche disparaît dans 95 % des cas » précise le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste spécialiste du rajeunissement du regard. – En pratique : la crème à base d’acide pyruvique doit être appliquée par un médecin (jamais en institut).
Elle est rincée à l’eau et au savon doux après 4 ou 12 heures de pose.
Il faut ensuite s’appliquer une crème plusieurs fois par jour.
Coût : de 300 € à 500 € le traitement global.

Carboxythérapie : coup d’éclat sur le regard
La carboxythérapie est efficace contre les cernes foncés dûs à la stase veineuse, c’est-à-dire le ralentissement de la circulation sanguine.
Cette technique permet d’augmenter le flux circulatoire au niveau des tissus par une oxygénation locale, ce qui atténue la coloration cutanée.
Résultat : un léger coup d’éclat qui dure quelques mois selon le Dr.Hayot, chirurgien ophtalmologiste spécialiste du rajeunissement du regard.
– En pratique : l’intervention qui doit être réalisée par un médecin consiste à injecter du gaz carbonique ou C02 médical, sous forme liquide, dans les cernes.
Coût : 100 € la séance à raison de 4 ou 5 séances, toutes les trois semaines (cures renouvelables).

Injections : contre les cernes creusés
Ces injections sont efficaces contre les cernes creux, qui sont liés à un manque de gras entre la peau et l’os, et à une peau très fine.
La technique donne de « très bons résultats qui durent jusqu’à 30 mois », explique le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste spécialiste du rajeunissement du regard.
– En pratique : l’injection à base d’acide hyaluronique ou de graisse du patient s’effectue en profondeur entre l’os et la peau, derrière le muscle. Avantages : elle ne laisse pas de marque, ni d’ecchymose… et peut être réparée en cas de mauvais geste.
Il existe un antidote à l’acide hyaluronique qui le résorbe en 4 heures.
– Coût : 800 € l’injection.

Lipostructure : LA solution définitive anticernes
La lipostructure est efficace en cas de cernes creusés.
En fait, la technique permet tout simplement de les remplir de graisses.
Elle s’adresse aux personnes très marquées au niveau du regard et s’accompagne, en général, d’une intervention chirurgicale des paupières.
Ses résultats sont bons et définitifs », explique le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste spécialiste du rajeunissement du regard.
– En pratique : il s’agit une micro greffe de cellules graisseuses au niveau des muscles. Compte tenu du passage par le bloc opératoire, l’intervention comporte des risques liés à l’anesthésie générale (infections, ecchymoses…).
– Coût : 2 500 €

Le laser, à éviter ?
Le laser est généralement utilisé contre les cernes très foncés.
Ses rayons lumineux chauffent la peau, ce qui stimule la circulation et la synthèse du collagène.
Ils auraient un effet lifting naturel sans chirurgie.
Seulement voilà, précise le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste spécialiste du rajeunissement du regard : « cette méthode est à proscrire ! Le laser a tendance à augmenter la coloration sous l’action de la chaleur. ».
En clair : il risque d’accentuer encore vos cernes !

Cernes : les solutions maquillage
Solution classique mais éphémère, le maquillage peut permettre de cacher les cernes.
– En pratique : posez l’anticerne par petites touches, au doigt ou avec un pinceau sur les zones sombres sous l’œil. Résultats rapides et efficaces, « à condition de ne pas avoir les cernes trop creusés.
Le maquillage ne peut rien contre l’ombre du cerne », précise le Dr. Hayot, chirurgien ophtalmologiste.
– Coût : de 7 à 20 € selon les marques.

Article paru sur :

lien-sources


Vous avez des cernes ?
Que ce soit permanent ou passager, il y a des solutions ! Du sachet de thé au laser, en passant par les injections… découvrez quelles sont les techniques vraiment efficaces !

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : A faire, Corps