Nous sommes le Dimanche 17 Decembre 2017

Balle de lavage: est-ce vraiment efficace?



Peut-on laver ses vêtements sans utiliser de détergents ? Une certaine boule de lavage (la biowashball) ouvre le débat et consommateurs, sociétés, experts divers et variés tentent de rallier les uns et les autres à leur école de pensée.

Regardons la présentation du produit à partir des instructions d’utilisation.

La boule de lavage est une boule de plastique, à placer dans sa machine à laver le linge ; à l’intérieur, des microsphères de céramiques, des granulés, voire même des aimants. Ces éléments seraient capables d’émettre des rayons infrarouges qui désintégreraient les molécules d’hydrogène de l’eau et augmenteraient le mouvement moléculaire. Cette action donnerait à l’eau une plus forte capacité de pénétration, augmentant son pouvoir lavant.


Elle émettrait par ailleurs des « ions négatifs » qui affaibliraient l’adhérence de la saleté sur les tissus, ce qui permettrait d’ôter ladite saleté facilement, sans avoir recours aux détergents. Un PH d’environ 10 constituerait en outre un traitement efficace contre les taches de graisse, organiques ou chimiques.

Résultats : selon certains, cela fonctionne remarquablement et contribue non seulement à faire des économies mais également à diminuer la pollution (les détergents dérivent en effet du pétrole).

En réalité, beaucoup estiment que la balle lave grâce à l’eau chaude et à l’action mécanique du frottement, mais que cela ne suffit pas en cas de taches incrustées : beaucoup de vêtements sortis de la machine à laver étaient encore sales ! Au final, placer une balle de golf dans l’eau chaude de votre machine à laver le linge produirait le même effet ….

Il n’existe ni preuve scientifique ni certificat crédible (sur les sites des diverses sociétés concernées, seuls les résultats des tests effectués au sein de leur centre de recherche sont mis en avant) attestant du bon fonctionnement de la balle de lavage. Les plus sceptiques considèrent même qu’elle pourrait endommager le lave-linge lui-même, de par les mouvements des petits morceaux de céramique.

Quant aux rayons infrarouges, ils seraient dus à la chaleur dégagée par les divers éléments. S’il est vrai qu’ils peuvent briser la tension superficielle, ils ne peuvent en aucun cas concurrencer ceux émis par les parois du tambour du lave-linge et par l’eau chaude.

Et vous, qu’en pensez-vous ? L’avez-vous testée ? Est-ce vraiment une ‘balle magique’ ?

Article écrit par ANNE-SOPHIE le 24 DÉCEMBRE 2012, paru sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Vie courante