Nous sommes le Jeudi 19 Octobre 2017

Yeux : les signes qui doivent alerter


Vision floue : un début de presbytie ?
Vous voyez flou , ça vous inquiète ?
Pas de panique.
Si c’est passager, c’est peut-être dû à la fatigue ou à un effort intense.
En cas de récidive « il peut s’agir d’un trouble de la réfraction », indique le Dr Jean-Antoine Bernard, ophtalmologiste.
Le port de lunettes doit corriger ce défaut visuel. Si ce n’est pas le cas et que la vision reste floue, il peut s’agir d’une maladie de l’œil qui ne doit pas être négligée.
Quand consulter ? Si le trouble persiste, il faut toujours consulter un ophtalmologiste. Plus encore, si votre vue est déjà corrigée par le port de lunettes.
A savoir : Une vision floue de près est le signe habituel de la presbytie (à partir de 45 ans). Une vision floue de loin oriente vers une myopie.

Des « mouches » devant les yeux
Votre vision est souvent gênée ou floutée par la présence de corps volants qui s’agitent devant vos yeux ? C’est ce qu’on appelle des « mouches oculaires ». « La plupart du temps, c’est un décollement du vitré*, ce n’est pas très inquiétant », indique le Dr Jean-Antoine Bernard, ophtalmologiste.
L’intérieur de l’œil est rempli par une sorte de gel, le vitré. Ce vitré s’altère naturellement avec le temps et perd sa parfaite transparence quand il se décolle. L’apparition de « mouches » est plus fréquent après 40 ans ou 50 ans.
Quand consulter ? En cas d’apparition de mouches volantes, il faut toujours consulter un médecin. Le décollement du vitré peut parfois être associé à des déchirures, à un décollement de la rétine, et il faut que le diagnostic et le traitement soient précoces.

Vision double : une atteinte neurologique ?
Vous voyez double ?
Cachez-vous un œil. Si la vision double persiste, elle peut révéler un début de cataracte .
Plus encore, s’il y a une perception de halos colorés autour des lumières.
Si la vision est double avec les deux yeux (en binoculaire), c’est plus grave. « Il y a une atteinte oculo-motrice, dont la fonction est de diriger les yeux, c’est un symptôme neurologique important », prévient le Dr Jean-Antoine Bernard, ophtalmologiste.
Quand consulter ? Dans le premier cas, la consultation est nécessaire mais pas urgente. Dans le second, il faut consulter en urgence.
A savoir : En cas de cataracte, la personne voit flou de près ou de loin et est aussi éblouie face soleil.

Perte de la vision : attention à l’AVC
Une perte soudaine de vision d’un œil (et encore plus des deux) est un signe oculaire grave.
« Il peut s’agir d’un AVC . La rétine est une émanation du cerveau », rappelle le Dr Jean-Antoine Bernard. Un examen du fond d’œil peut révéler une inflammation du nerf optique ou une hémorragie dans l’œil.
Quand consulter ? Immédiatement : ! Rendez-vous au service d’urgence le plus proche.

Yeux jaunes : c’est le foie !
Le blanc de vos yeux est jaune ? Et votre teint aussi ? « On peut penser à une atteinte hépatique », indique le Dr Jean-Antoine Bernard. Des analyses sanguines peuvent confirmer le diagnostic.
Quand consulter ? Aller voir votre médecin traitant dès que possible. Dans ce cas, l’ophtalmologiste ne peut rien pour vous.

La paupière qui « saute » c’est dangereux ?
Il peut arriver que la paupière se mette tout d’un coup à sauter.
Désagréable, cette sensation est-elle inquiétante ?
Probablement pas. « On ne sait pas très bien à quoi cela peut être dû. Il peut s’agir de stress , de fatigue , de dépression ou de problèmes neurologiques », répond le Dr Bernard.
Quand consulter ? Ce signe n’est à priori pas inquiétant. Pas la peine donc de courir chez votre ophtalmologiste. En parler à un médecin traitant peut suffire.

Oeil tout rouge : gare à la conjonctivite !
Votre oeil est rouge ?
Est- ce que la vision est altérée ?
Si non (on cache un œil puis l’autre et la vision est nette), l’œil rouge s’accompagne probablement de sécrétions.
Pensez à une conjonctivite . Ce n’est pas grave.
S’il y a, par contre, une baisse de la vision , c’est un signe d’ inflammation , il peut s’agir d’une pathologie intra-oculaire.
Quand consulter ? Dans les deux cas, de toute façon. Mais si la vision est altérée, c’est beaucoup plus urgent. Contactez sans attendre votre ophtalmologiste.

Tâche noire : une maladie de la rétine
Il y a deux sortes de tâche noire : celle qui est toujours au même endroit du champ visuel et celle qui bouge avec le mouvement des yeux.
Dans le premier cas, « il peut s’agir d’une DMLA ou d’une maladie de la rétine », indique le Dr Jean-Antoine Bernard.
Dans le second cas, c’est moins gênant, ce sont des « mouches ». « Cela correspond à un problème physiologique à partir de 50 ans : le décollement du vitré * », explique le spécialiste.
Quand consulter ? Si la tâche est fixe, consultez rapidement un ophtalmologue. Si elle est mobile, c’est moins urgent mais il faut mieux en parler à un spécialiste car le décollement du vitré peut parfois s’accompagner d’un décollement de rétine.
A savoir : En cas de DMLA, le patient subit aussi une déformation des lignes.

*L’intérieur de l’œil est rempli par une sorte de gel, le vitré. Ce vitré s’altère naturellement avec le temps et perd sa parfaite transparence quand il se décolle.

Article paru sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Importants