Nous sommes le Samedi 16 Decembre 2017

Le paracétamol dangereux pour le foie


Le paracétamol est l’analgésique le plus vendu en France.
Pourtant, même un faible surdosage de ce médicament comporterait des risques pour la santé.
C’est ce qu’affirme une équipe de chercheurs écossais.
D’après leur étude, publiée dans le British Journal of Clinical Pharmacology, dépasser le dosage recommandé en paracétamol serait toxique pour le foie.
D’où d’ailleurs son utilisation fréquente en Angleterre dans les tentatives de suicide.

L’enquête a été effectuée sur 663 patients hospitalisés pour des lésions hépatiques dues au paracétamol.
Soixante-quinze pour cent d’entre eux étaient en overdose intentionnelle.
Mais les 25% restant avait pris une dose légèrement excessive du médicament, c’est-à-dire plus de 4 grammes/jour…
La molécule est donc toxique à des doses faibles.

En France, le paracétamol est ‘la première cause d’indication de greffe hépatique en raison d’une hépatite aiguë grave’, déclare également ce jour au Figaro, le professeur Dominique Larray, hépato-gastro-entérologue (CHU de Montpellier).
En France toujours, les hépatites graves ont entraîné 181 greffes du foie. Mais l’intoxication au paracétamol était en cause dans 64 greffes.

Chez l’adulte, la dose maximale de paracétamol recommandée est de 4g/24h, à condition de ne pas prendre plus d’un gramme à la fois, renouvelable si nécessaire après 4 heures. Sachant toutefois que de telles prises doivent impérativement rester exceptionnelles.

Une campagne de communication sur ce médicament et ses risques est actuellement envisagée.

Article paru le 25/11/2011 à 01:00 – Francesca Chiericato, journaliste santé, sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Consommation, Importants