Nous sommes le Dimanche 22 Octobre 2017

Laver ses vêtements à la simple lumière du soleil



Adieu la lessive ?
Peut-être !
C’est en tout cas ce que suggèrent de récentes études menées par la revue Materials & Interfaces, publiée par la Société américaine de chimie. Il semblerait en effet que des scientifique aient mis au point un nouveau tissu capable de se nettoyer et de se déodoriser en étant tout simplement exposé à la lumière du soleil. Donc, sans passer par la case lave-linge, assouplissants, agents blanchissants, désinfectants et tutti quanti.

Grâce à un revêtement de dioxyde de titane, il serait possible de profiter des propriétés photocatalytiques bien connues des rayons ultraviolets en matière de propreté. Ne croyez cependant pas que le seul soleil de juillet soit nécessaire : le secret réside justement dans la capacité autonettoyante du dioxyde de titane qui, en fonction de la longueur d’onde du rayonnement solaire, serait capable de pulvériser et de se débarrasser des microbes.

La découverte a eu lieu en Chine, après de nombreuses tentatives sur d’autres matériaux autonettoyants. En conclusion, le dioxyde de titane est le matériau qui réagit le mieux au spectre de la lumière.

La recherche effectuée par les scientifiques s’est également voulue d’ordre pratique : une nappe composée de ce tissu autonettoyant a été maculée d’orange et exposée à la lumière du soleil. Le miracle a eu lieu : grâce à l’action du dioxyde de titan et des rayons du soleil, la tache a disparu.

Il ne s’agit là pourtant pas d’une nouveauté totale : il existe en effet déjà dans le commerce des matériaux et revêtements bénéficiant de capacités photocatalytiques, libérant l’oxygène et mangeant ainsi la pollution aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur d’une pièce.

Un futur sans l’aspect polluant des produits ménagers serait réellement écologique. Nous l’attendons avec impatience.

Article écrit par ANNE-SOPHIE le 29 DÉCEMBRE 2012, paru sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Consommation, Vie courante