Nous sommes le Jeudi 19 Octobre 2017

Sous peine d’avoir notre odeur d’humain-crétin sur eux, nous ne devons pas toucher les oisillons tombés du nid … (??!!)

Les oiseaux ont un odorat dit ‘de base’ (quasiment rien en fait par rapport à nous humain) et ne sentiront pas si on a touché un bébé de leur couvée : vous pouvez donc ramasser ce petit être (laid d’être nu) gisant au sol car odieusement poussé du nid par un frère plus gros que lui, une soeur jalouse ou… par un de ses parents (oui parce qu’ils ont peut-être un odorat de base mais ils sont, à mon humble avis, et comme les autres animaux d’ailleurs, moins con-con que l’humain…).

L’oisillon ainsi « éjecté » du nid et éliminé de la fratrie (jusqu’à ce qu’un humain-crétin le réhabilite au sein d’une famille qui n’en veut pas…) était malade ou mal formé et le réintégrer dans sa famille-ignoble-et-abjecte va juste mettre en péril toute la couvée… Si il n’est pas à nouveau éjecté dès que vous aurez le dos tourné !!

Alors, perso, j’ai fait parti de ces humains-crétins (et j’en ferai toujours parti tant que vivante d’ailleurs lol) et j’ai moi aussi sauvé d’une mort évidente ces petits oiseaux tombés du nid et prêts à être bouffés par le chat de la maison…

Mais enfant je ne pouvais pas remettre le bébé mal-aimé dans son dodo douillet celui-ci étant perché bien trop haut : j’avais donc une fois gardé cette boule de plumes-qui-sont-pas-encore-toutes-là et je l’ai nourri avec de la biscotte écrasée dans du jaune d’œuf (ben oui, c’est nourrissant) au bout d’une allumette. Mon protégé me reconnaissait et piaillait à mon arrivée près de la cage avec ma bouillie.

Puis jour après jour, il grandissait, avait un peu plus de plumes et… un gosier excentré, un cou tordu et une aile plus courte que l’autre… Je l’ai donc retrouvé mort un matin… terrassé par ces malformations qui lui avaient valu d’être déshérité (ou par ma bouillie finalement, je ne saurai jamais…!!!)

Alors avant de remettre un éjecté-de-la-vie dans son nid (et faites gaffe, n’allez pas mettre un chardonneret dans le nid d’un milan…!!) gardez-le un peu pour le voir évoluer : en changeant son alimentation peut-être vivra t-il (tenez moi au courant) et vous pourrez alors le remettre en liberté et être fier/fière de vous !! (jurez moi de me tenir au courant au sujet de cette bouillie 🙂 )

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Idées reçues, Vie courante