Nous sommes le Lundi 18 Decembre 2017

Des astuces naturelles contre les varices



Les varices sont non seulement inesthétiques, mais aussi parfois très douloureuses. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous vous recommandons de suivre quelques astuces naturelles contre les varices qui vous serviront à freiner leur progression et à soulager les malaises qui pourraient s’ensuivre.


Revoyez attentivement votre arbre généalogique !

Les varices sont un problème vasculaire héréditaire, bien qu’on n’en connaisse pas bien l’origine. Certains experts pensent qu’il s’agit d’une déficience du gène qui contrôle le développement des veines, ce qui pourrait produire des anomalies dans la structure des valvules et des veines, ou même entraîner chez certaines personnes une diminution du nombre de valvules veineuses, ce qui occasionnerait une surcharge de travail aux valvules existantes. Si des membres de votre famille ont des varices, il vaudra alors mieux agir à titre préventif. Voici quelques conseils qui vous y aideront !

Bougez

Même si l’exercice ne permet pas de prévenir les varices, les médecins s’accordent à dire que l’activité physique peut en diminuer les symptômes, notamment en améliorant la circulation, en empêchant ainsi que le sang ne stagne. Pour faire bouger vos jambes, pratiquement tous les exercices qui les mettent en mouvement sont valables, comme le vélo, l’aérobic, faire de la marche ou du jogging, faire du step en salle de gym ou monter les escaliers à chaque fois que l’occasion se présente, au bureau ou ailleurs. Tous ces exercices sont bons pour les jambes !

Perdez du poids

L’excès de poids entraîne une diminution de l’activité chez la plupart des gens et, par conséquence, les muscles des jambes travaillent moins. Résultat : chez les personnes en surpoids, la circulation de retour, des membres inférieurs vers le coeur, se fait difficilement. De plus, dans les vaisseaux sanguins d’une personne obèse afflue plus de sang que dans ceux d’une personne plus mince, ce qui fait monter la tension.

Ayez une alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée permet non seulement d’avoir un poids stable et correct, mais elle apporte également les nutriments qui contribuent réellement à prévenir les varices. Par exemple, les protéines et la vitamine C contiennent du collagène qui lui-même entre dans la composition du tissu des parois veineuses. Si le collagène est abondant, les tissus tendent à être plus résistants. Une alimentation équilibrée contenant des produits variés comme des fruits et des légumes frais, des céréales complètes et des viandes maigres riches en protéines est en fait la meilleure manière d’obtenir les quantités adéquates de bons nutriments. Cependant, elle ne servira pas à guérir les varices.

Ne restez pas trop longtemps debout sans vous reposer

Lorsque l’on reste debout sans bouger, le sang qui circule dans les jambes doit non seulement remonter en luttant contre la force de gravité, mais il doit le faire sans l’impulsion que lui donneraient les muscles des jambes qui se détendent et se contractent en marchant. En conséquence, le sang a tendance à s’accumuler dans les jambes, ce qui favorise la formation de varices. Dans la mesure du possible, faites des haltes fréquentes lorsque vous marchez, ou mieux encore, asseyez-vous les pieds surélevés. Et si vous devez rester debout longtemps, appuyez-vous sur une jambe puis sur l’autre ou, de temps en temps, mettez-vous sur la pointe des pieds, ce qui fera travailler les muscles des jambes et renverra le sang vers le coeur.

Élevez les jambes

Relever les pieds fait du bien, mais les élever au-dessus du niveau du coeur est encore plus favorable. C’est une manière d’utiliser la gravité pour favoriser le retour du sang depuis les pieds et les chevilles vers le coeur. Les médecins recommandent d’élever les jambes pour soulager les douleurs et les gonflements. Allongez-vous donc sur le canapé en faisant reposer vos pieds sur l’accoudoir ou sur trois ou quatre coussins (ou couchez-vous par terre et faites reposer vos pieds sur une chaise). Si possible, essayez de relever les jambes toutes les heures pendant 10 minutes.

Ne restez pas assis trop longtemps

Ne croisez pas les jambes ! Être assis les jambes croisées peut ralentir la circulation dans les jambes.


Certains experts affirment même que rester assis pendant de longs moments peut contribuer à la formation de varices. Les genoux pliés et la position des hanches sur la chaise rendent difficile et retardent le retour du sang vers le coeur. Il est donc très important que lors d’un long voyage en avion ou en voiture et au bureau ou à la maison, vous vous leviez et preniez soin de détendre vos jambes de temps en temps. Lorsque vous aurez besoin d’un moment de repos, faites 10 élévations des talons en restant appuyé sur la pointe des pieds.

Le même problème peut survenir si vous prenez place sur une chaise dont le siège est trop profond par rapport à la longueur de vos jambes : le bord avant de la chaise va rentrer derrière le genou et ainsi comprimer les vaisseaux sanguins tout en diminuant la circulation.

Ne croisez pas les jambes, car cela empêcherait que la contraction des muscles des pieds permette de faire circuler le sang dans les veines vers le haut. Lorsque vous êtes assis, réalisez quelques exercices pour faciliter la circulation.

Utilisez des vêtements confortables

Évitez les pantalons et les vêtements trop serrés à la ceinture ou à l’aine, car ils peuvent exercer un effet de garrot et restreindre le flux sanguin sur ces points de circulation importants.

Utilisez également des chaussures confortables ; les chaussures à talons bas font moins travailler les muscles des mollets que les chaussures à talons hauts.

Dormez avec des pantalons en spandex !

Dormez les pieds surélevés !
Pour ceux qui souffrent d’une inflammation chronique des jambes, il est bon de placer un oreiller sous les pieds pendant les heures de sommeil.


Les pantalons fabriqués avec ce tissu élastique exercent une pression sur les jambes et peuvent apporter un peu d’aide. Assurez-vous cependant qu’ils ne sont pas trop serrés à l’aine ou à la taille, car ils peuvent également couper la circulation.

Article paru sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Corps