Nous sommes le Lundi 18 Decembre 2017

Dans la vie de tous les jours, vous vous retrouvez souvent confrontés aux « questions-qui-tuent » en fonction des dates visibles sur les emballages des produits de consommation : « to be sick or not to be sick» ou « die or not die »…
Sachez donc que, selon les produits, vous trouverez deux indications très importantes : les fameuses dates de consommation :

La Date Limite de Consommation (DLC) : « A consommer jusqu’au… »
Figurant sur tous les produits périssables comme les viandes, œufs, produits laitiers, plats cuisinés, cette DLC est accompagnée de la température de conservation ce qui permet de savoir où stocker le produit dans le réfrigérateur (Soyons attentifs à la chaîne du froid).
Cette date doit être impérativement respectée, surtout si le produit n’a pas été conservé dans des conditions optimales (rupture de la chaîne du froid).
Cette limite s’applique aux denrées fragiles.
De ce fait, après une très courte période, la consommation de ces produits présente des risques immédiats pour la santé.
La DLC s’applique à toutes les denrées préemballées, vendues en libre-service dans les rayons réfrigérés des supermarchés et aux produits frais :
» Produits frais : viandes/poissons/crustacés/charcuteries.
» Lait (pasteurisé ou cru).
» Certains produits laitiers (spécialité fromagères, yaourts, mousses, etc.)
» Plats cuisinés.
» Certains produits congelés ou surgelés (selon le type de traitement et la nature du produit).
Aucun produit ayant dépassé cette DLC ne peut être commercialisé et vous ne devez pas consommer ces produits après leur DLC car vous risquez une intoxication alimentaire.

La Date Limite d’Utilisation Optimale  (DLUO) : « A consommer de préférence avant le :… »
Vous trouverez cette date sur des denrées peu périssables (le lait UHT, l’huile et les conserves).
Elle vous indique que, passée cette date « de préférence », le produit risque de perdre ses qualités organoleptiques (moins de goût, plus mou, plus sec, etc.) et/ou diététiques et ses valeurs nutritionnelles peuvent être également légèrement altérées sans pour autant devenir dangereux. Il n’y a donc, à priori, pas de risque à consommer des produits dont la DLUO est dépassée.
C’est pourquoi vous pouvez trouver des produits dont la DLUO est dépassée dans les rayons d’un magasin (très rare quand même…).
Elle concerne généralement les produits suivants :
»  Produits stérilisés : conserves.
»  Produits lyophilisés : café, herbes aromatiques, épices.
»  Produits déshydratés : soupes, purée et lait en poudre, etc.
»  Produits congelés et surgelés.
»  Produits traités en salage : morue, anchois, etc.
»  Produits fumés : poissons (saumon fumé par exemple), charcuterie, etc.

De manière générale, faites quand même attention :
* même si un produit a un aspect normal et qu’il a une odeur normale, il n’est pas forcément consommable : vérifiez toujours la date limite et fiez-vous-y ;
* à l’inverse, certains produits peuvent se périmer avant la DLCet ne doivent pas être consommés (les viandes par exemple dont la couleur vire au gris-vert…)

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Consommation