Nous sommes le Jeudi 19 Octobre 2017

Brûle-graisses


Le café détruit en partie les graisses
La réputation du café en tant qu’allié minceur ne serait pas un leurre…
« La caféine qu’il contient active la lipolyse, c’est-à-dire la destruction des graisses », explique le Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, médecin phytothérapeute.
Et le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition de confirmer :
« La caféine stimule l’organisme, qui brûle alors des calories , donc des graisses . »
A noter : Le café contient environ 1 à 3 % de caféine, contre 2 à 4 % pour le thé.
Attention : : À fortes doses, le café augmente le risque de troubles cardio-vasculaires (hypertension…).
L’Agence française de sécurité sanitaires des aliments recommande ainsi de ne pas dépasser trois tasses par jour.

Des huiles essentielles qui accélèrent la lipolyse
Selon Dominique Davenne, expert en huiles essentielles pour l’Afssaps, « certaines huiles essentielles augmentent la lipolyse basale [destruction des graisses ]  ».
Un constat partagé par Danièle Festy, pharmacienne : « Elles peuvent brûler les calories stockées » (Ma bible des huiles essentielles, éd. Leduc.S).
Quelles HE utiliser ?
Cèdre de Virginie ou du Texas pour leur apport en cédrol,
anis ou badiane pour leur richesse en anéthol,
immortelle selon Dominique Davenne.
Le citron est aussi efficace selon Danièle Festy.
Préparation : Verser 1 goutte d’HE de citron jaune sur un comprimé neutre, 3 fois par jour en cures de 3 semaines. Et masser 2 fois par jour les rondeurs avec 6 gouttes d’HE de cèdre + 1 cuil. à soupe d’HV (huile végétale).

Du thé vert contre les rondeurs abdominales…
Parce qu’il est riche en caféine , en polyphénols et en catéchines, le thé vert activerait la combustion des graisses…
Explications :
Un, « la caféine favorise la fonte des graisses », explique le Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, médecin phytothérapeute.
Deux, « ses polyphénols diminuent l’absorption digestive des graisses », ajoute-t-elle.
Enfin, selon une étude de la Shanghai Medical School (2008) réalisée sur 160 adultes, la prise de fortes doses de catéchines (886 mg/jour) entraînerait une réduction de la masse grasse au niveau abdominal.
La préparation du Dr Bérengère Arnal-Schnebelen : :
1 cuillère à café de thé vert pour 1 tasse d’eau bouillante. Infuser 10 min. 2 tasses par jour. Ou 1 gélule de poudres dosées à 150 mg 2 fois par jour. A prendre le temps du régime.

Oméga 3 : arme anti lipides ?
Selon une étude américaine menée en 2006, le DHA (un acide gras de la famille des oméga 3 ) inhiberait la formation des cellules graisseuses et réduirait leur accumulation dans l’organisme…
Peut-on dans ce cas accroître la combustion de ses graisses en augmentant sa consommation d’ oméga 3 ?
Pour le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition, « oui cela peut faire perdre quelques kilos parce que ces « bonnes » graisses [insaturées] remplacent les mauvaises [saturées] qui favorisent le surpoids. Mais à eux seuls, les omégas 3 ne peuvent pas faire fondre les graisses. » Pour maximiser les chances d’amincissement, ils doivent en fait s’inscrire dans le cadre d’un régime amincissant.

Le guarana, plante anti rondeurs ?
Le guarana , cette plante présente dans de nombreuses solutions amincissantes (gélules, comprimés…), pourrait faciliter la fonte des graisses.
Pourquoi ? « Parce que sa graine contient 4 % de caféine , une substance qui accroît la lipolyse [destruction et élimination des graisses]  », explique le Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, phytothérapeute.
Une vertu que confirme le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition : « La caféine stimule l’organisme qui brûle des calories , donc des graisses . »
Posologie du Dr Bérengère Arnal-Schnebelen : :
2 à 4 gélules à 200 mg d’extrait sec par jour. A prendre le temps du régime.
A noter : Reconnu pour stimuler l’organisme, le guarana prévient les états de fatigue qui accompagnent souvent les régimes.

Acide linoléique conjugué : des bienfaits à l’étude
Parce qu’il est réputé pour activer la combustion des graisses, l’ acide linoléique conjugué (ou ALC) est présent dans de nombreux produits  » amincissants « .
Pourtant, ses vertus  » brûle-graisse  » sont loin d’être prouvées…
Une étude menée en 2004 auprès de 157 personnes en surpoids a établi que la prise de 4,5 g d’ALC diminuait la masse adipeuse (certains ont perdu jusqu’à 3 kg de gras).
Mais, d’autres recherches réalisées la même année sur 81 personnes en surpoids n’ont avancé aucun bienfait de l’ ALC sur la fonte des graisses.
A noter : l’ acide linoléique conjugué est naturellement présent dans les matières grasses du lait et la viande des ruminants ( bœuf par exemple).

Les aliments « brûle graisses », ça existe ?
Chou , aubergine , poivron , persil , céleri ou encore pamplemousse .
Vous avez peut-être déjà entendu parler des ces aliments comme  » brûleurs de graisses « …
Quels sont leurs bienfaits sur la ligne ?
Ils favorisent l’ amincissement parce qu’ils sont riches en fibres .
Ces dernières facilitent le transit , calment la sensation de faim et limitent les fringales… en gonflant dans l’intestin !
Font-ils fondre les graisses ?
« Non, ils n’ont aucune action sur la combustion des cellules graisseuses », affirme le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste.
Attention donc à ne pas faire d’amalgame avec les qualités de leurs fibres.
Ce n’est pas parce qu’elles aident à mincir qu’elles éliminent les lipides !

Peut-on faire confiance aux crèmes amincissantes ?
Parce qu’elles sont notamment composées de caféine , les crèmes amincissantes qui emplissent les rayons de nos supermarchés à l’approche de l’été pourraient favoriser le déstockage de graisses…
Peut-on leur faire confiance ?
C’est ce qu’a voulu savoir l’association 60 millions de consommateurs qui a mené l’enquête en mai 2007.
Résultat : sept produits sur dix testés seraient efficaces et réduiraient le tour de cuisse (jusqu’à 2 cm). A condition d’ »en mettre tous les jours et au moins pendant deux mois pour avoir des résultats », explique Cécile Collet, esthéticienne dans un centre de thalassothérapie. Sans oublier de pratiquer une activité physique régulière et d’avoir une alimentation équilibrée.

Ne pas confondre drainage et déstockage !
Drainant donc déstockant ?
Parmi la multitude de produits « amincissants » vendus en pharmacie ou en grande surface, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.
Pour éviter tout amalgame, sachez que si les produits drainant peuvent faciliter l’amincissement c’est parce qu’ils activent l’élimination de l’eau.
« Ils n’ont cependant aucune action sur la combustion des graisses », explique le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition.
Ne vous y trompez pas !

Sources partie 1
– « Phytothérapie-la santé par les plantes », Vidal, 2007 – Afssa – Symposium Européen sur les catéchines, Paris, janvier 2008 – « Ma Bible des huiles essentielles », Danièle Festy, ed.Leduc.S, 2007 – « Effects of two conjugated linoleic Acid isomers on body fat mass in overweight humans », Malpuech-Brugere.C, Verboeket-van de Venne WP, et al., Obes Res. 2004 – « Conjugated linoleic acid supplementation for 1 y reduces body fat mass in healthy overweight humans », Gaullier JM, Halse J, Hoye K, et al., Am J Clin Nutr. 2004
Sources partie 2
– « Dietary Fish Oil Upregulates Intestinal Lipid Metabolism and Reduces Body Weight Gain in C57BL/6J Mice », Takuya Mori, H. Kondo, T. Hase, I. Tokimitsu, T. Murase, Journal of Nutrition, 2007 – « Docosahexaenoic Acid Inhibits Adipocyte Differentiation and Induces Apoptosis in 3T3-L1 Preadipocytes », Hye-Kyeong Kim, MaryAnne Della-Fera, Ji Lin, and Clifton A. Baile, J. Nutrution, 2006

Article paru le 26/03/2009 – Aurélie Blaize, journaliste santé – Validé par Dr Catherine Solano, sexologue :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : Corps