Nous sommes le Mercredi 23 Aout 2017

Quels aliments associer pour s’affiner ?


Article validé le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste

Associer certains aliments accélère l’ amincissement .
Voici les mélanges magiques pour perdre du poids vite et sans effort !

Féculents et légumes : anti stockage

Les menus d’aujourd’hui ont trop tendance à opposer féculents ( riz , pâtes , pommes de terre ) et légumes , en proposant, avec la viande ou le poisson (riches en protéines), des glucides OU des légumes . A tort !
Gardez des légumes au menu, même si le plat comporte déjà une part de féculents (riz, pâtes, pommes de terre…).
Les légumes abaissent l’index glycémique des glucides grâce aux fibres qu’ils contiennent. Elles ralentissent leur digestion .
Résultat : non seulement on fabrique moins d’ insuline , une hormone en partie responsable du stockage des calories , mais en plus, on se met à l’abri des fringales .

Protéines et glucides lents : pour perdre du gras

Les féculents (pain, pâtes, riz…) contiennent des protéines (présentes dans les viandes , le poisson ou les œufs ), mais celles-ci ne sont pas suffisamment performantes pour assurer le renouvellement des protéines dans nos muscles et organes . Il leur manque certains acides aminés (les chaînons de base des protéines).
Aussi pour rester en meilleure forme, et perdre non pas du muscle mais du « gras », ajoutez à vos glucides un aliment riche en protéines animales . Par exemple : poisson ou viande et pommes de terre ou riz ; jambon aux lentilles… Autre solution, associer deux féculents complémentaires, c’est-à-dire un légume sec et une céréale . Exemple : lentilles et riz , pois chiches et semoule , haricots noirs et maïs …

Lipides et fibres raffermissent

Contrairement aux idées reçues, associer les lipides (graisses) et les fibres (présentes dans les légumes) est recommandé pour la ligne. Un peu de crème avec les épinards , un filet d’ huile d’olive sur les tomates ou carottes râpées , ou encore une noisette de beurre sur les haricots verts : ces mélanges n’ont pas qu’un intérêt culinaire ! Ils permettent aussi d’améliorer l’assimilation des vitamines A, D, E et K, ainsi que du carotène .
Résultat : On reste ainsi en meilleure forme, et on conserve une plus jolie peau, plus ferme et plus tonique.

Protéines et légumes : anti fringales

Certains régimes protéinés proposent de ne manger que des aliments riches en protéines (viandes, volailles , poissons , œufs ), et ce, sans légumes ni féculents.
Attention, même si vous souhaitez perdre rapidement du poids, associez toujours des légumes aux aliments riches en protéines. Pourquoi ?
– Un, parce que leurs fibres rassasient ;
– Deux, parce que les légumes apportent des vitamines et minéraux bénéfiques à la santé ;
– Trois, parce que continuer à manger de tout permet de partager des repas conviviaux, même au régime , et d’éviter les frustrations.

Avec quoi associer le sucré ?

A l’heure du goûter ou en fin de journée, on a souvent envie de se faire plaisir avec un aliment sucré comme du chocolat ou des biscuits . Pour en profiter tout en réduisant les risques de prise de poids , associez-y un aliment à la fois moins riche et rassasiant : un fruit ou un produit laitier . Exemple :
– chocolat et banane ou pomme ,
– biscuits et yaourt nature à 0% de MG aux fruits.
Intérêt : on modère plus facilement sa consommation d’aliments à risque et on obtient un effet coupe-faim.
Résultat : on mange moins au repas suivant.

Légumes et viandes calment l’appétit

N’oubliez jamais les légumes avec les plats gras comme une viande en sauce ! La présence de légume permet de :
– réduire la valeur calorique du repas (on mange plus en volume, mais moins énergétique),
– ralentir l’assimilation des lipides,
– limiter l’appétit lors du repas suivant.

Un petit déjeuner minceur

Le petit déjeuner est un repas important… qu’il faut éviter si possible de sauter, mais qu’on peut surtout optimiser lorsqu’on est dans une optique d’ amincissement .
Pour éviter les fringales tout au long de la matinée, donc la prise de poids, il est conseillé d’associer sucres lents et protéines .
En pratique :
– Pour les sucres lents ou glucides à faible indice glycémique : flocon d’avoine, muesli biologique, pain de seigle ou aux céréales , pain au levain ou baguette « tradition ».
– Pour les protéines : lait ou yaourt , fromage ou œuf , jambon ou, pourquoi pas, saumon fumé .

Que valent les régimes dissociés ?

Manger dissocier n’est pas dans la nature de l’homme. En clair, les régimes dissociés (type Atkins) sont inefficaces à long terme.
Leurs menus sont trop artificiels pour permettre un changement durable des habitudes alimentaires.
Résultat : on finit toujours pas regrossir. Pour bien maigrir , on a au contraire intérêt à manger « associé ».

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : A faire, Consommation, Corps