Nous sommes le Jeudi 19 Octobre 2017

8 astuces d’entretien héritées de nos grands-mères



Après avoir encombré nos placards d’innombrables produits d’entretien, les uns tous plus « formidables » que les autres, pour venir à bout de toutes les tâches ménagères, on ouvre notre esprit sur le bien-fondé de posséder une telle multitude de flacons, et l’on s’interroge de leur impact sur notre environnement. Il revient alors à notre souvenir que le foyer de nos grands-mères était toujours reluisant, et pourtant leur placard ne débordait pas. Quels étaient leurs secrets ? Voici un petit voyage dans le temps pour redécouvrir certaines de leurs petites recettes ménagères.

Une robinetterie sans calcaire

Des robinets étincelants, voilà ce par quoi nous rêvons d’être ébloui dans notre cuisine et notre salle de bains. Mais l’éternel et incessant dépôt de calcaire, goutte après goutte, a souvent raison de la brillance de notre robinetterie. Nombreux sont les produits vendus dans le commerce afin de venir à bout de ces traces. Certains n’ont pas l’efficacité souhaitée, quand d’autres effacent le calcaire, mais attaquent le chrome de nos robinets.
Voici une solution simple, naturelle et efficace : coupez un citron en deux, frottez votre robinet sous tous les angles et essuyez avec un chiffon doux pour éliminer la pulpe, vous verrez qu’il aura retrouver sa brillance d’antan.

Des murs sans moisissures

Voici un microscopique champignon dont on se passerait bien dans nos intérieurs. Il est non seulement disgracieux, mais aussi très mauvais pour la santé. Pour s’en débarrasser, il faut tout d’abord nettoyer avec une brosse ou une éponge humidifiée de vinaigre blanc. Et ce, jusqu’à disparition de toute trace noire.
Puis, mélangez dans un pulvérisateur :
– 200 ml d’eau
– 300 ml de vinaigre blanc
– 5 gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé
Pulvérisez la zone à traiter, laissez agir un bon quart d’heure, puis essuyez avec un chiffon.
Pour éviter le retour de ces micro-organismes, pensez à ventiler correctement la pièce (10 min/jour), et si votre pièce est humide, faites faire un bilan par un entrepreneur du bâtiment, qui vous dirigera vers la solution la plus adaptée.

Une argenterie sans tache

Le charme de vieux couverts en argent opère toujours aussi bien, à l’heure où la vaisselle se change au gré des envies. On mixe l’ancien, le moderne… Mais hors de question de présenter des couverts tachés. Seulement voilà : les produits réservés à l’entretien de l’argent ont de quoi effrayer, surtout lorsqu’ils sont appliqués sur des objets destinés à passer dans notre bouche.
Retrouvez des couverts parfaits sans craindre l’intoxication grâce à ces deux recettes.
– Pour les taches : à l’aide d’un chiffon humide saupoudré de bicarbonate, frottez vos couverts, rincez et essuyez.
– Pour le « vert-de-gris » : plongez vos couverts dans du vinaigre chaud, laissez tremper puis essuyez à l’aide d’un chiffon doux.

Un carrelage ancien ravivé

Les vieux carrelages sont pleins de charme, mais pas toujours faciles à raviver.
– Carrelage grès : nettoyez à l’aide d’une éponge humide saupoudrée de bicarbonate, rincez.
– Terre cuite : mélangez une cuillère à soupe de jus de citron avec un demi-litre d’eau, frottez et essuyez.
– Carreaux de ciment : brossez le carrelage l’eau de cuisson de vos pommes de terre.

Des baies vitrées sans traces

C’est notre bouffée d’air frais sur l’extérieur, évitons qu’elle ne soit perturbée par de disgracieuses traces. Dans un pulvérisateur, mélangez du vinaigre blanc (300 ml) avec un peu d’eau (100 ml) et rajoutez quatre gouttes de produit vaisselle. Nettoyez avec ce mélange, passez une raclette et finissez en essuyant avec un chiffon doux.

Des araignées repoussées

Pas forcément très agressives, les araignées sont pour beaucoup un désagrément dont on se passerait bien. Pour éviter leur invasion sans utiliser de produits chimiques, voici deux recettes que vous pouvez coupler.
– Mettre au quatre coins des pièces des marrons coupés en deux. Ils ont le don d’être un très bon répulsif. Par contre, si vous avez des enfants en bas âge, optez pour l’autre solution car les marrons sont très toxiques.
– Pulvériser toutes les ouvertures de la maison avec du vinaigre blanc. À renouveler régulièrement.

Des bouquets conservés plus longtemps

C’est toujours un plaisir de pouvoir profiter de la vue d’un joli bouquet de fleur, il égaye la maison en hiver, et permet d’apporter une touche de couleur, renouvelable.
Pour lui assurer une durée de vie un peu plus longue, mettez-le dans un demi-litre d’eau avec deux cuillères à soupe de vinaigre blanc et trois cuillères à soupe de sucre en poudre.

Une vitre de poêle impeccable

Très actuel, et surtout très confortable, le poêle devient incontournable dans nos intérieurs parce qu’il a l’avantage de pouvoir s’installer presque partout. Mais il n’est pas facile de garder la vitre propre, et les divers produits du marché ne correspondent pas toujours à notre philosophie de vie. C’est pourquoi je vous transmets une vieille recette écologique et peu coûteuse qui donne néanmoins de très bons résultats.
À l’aide d’un journal humidifié et trempé dans la cendre, frottez la vitre jusqu’à disparition des parties noircies. Puis finissez en frottant avec un autre papier journal juste humidifié. Faites-le assez régulièrement pour éviter que l’encrassement ne soit trop important.

ET VOUS ?
Quelles sont vos astuces de grand-mère pour garder un intérieur impeccable ?

Article paru sur :

lien-sources

Remonter en haut de la page

Retour à la catégorie initiale : A faire